Maquette de bateau à construire frégate la DOLPHYN au 1/50 de COREL SM 16

Frégate DOLPHYN de COREL SM 16

SKU : COREL SM 16

 

 

A la découverte de Tahiti !

Le HMS Dolphin est une élégante frégate de la Royal Navy.
Son plan de voilure, avec un gréement de ketch à deux mâts et ses voiles principales carrées, est particulièrement séduisant au regard.
D’une longueur de 34 mètres, armée de 10 canons et 6 couleuvrines, elle fut lancée par la Royal Navy en 1751.

Lors de la guerre de Sept Ans qui oppose la Prusse, alliée du Royaume-Uni, à une coalition formée par la France et d’autres forces européennes, la frégate HMS Dolphin s’illustre notamment au cours de la bataille de Minorque pour le contrôle de cette île de Méditerranée occidentale.

Deux tours du monde !
En 1766, après la victoire britannique de la guerre, Samuel Wallis reçoit le commandement du HMS Dolphin à bord duquel il part pour une circumnavigation du globe, accompagné par le bâtiment Swallow.
Les deux navires sont séparés peu de temps après avoir dépassé le détroit de Magellan qu'ils ont mis plusieurs mois à franchir.
Wallis continue sa route seul et, après près de deux mois de navigation sans apercevoir la terre, il découvre de nombreuses îles et atolls du Pacifique Sud:  Pinaki, Nukutavake, Vairaatea, Paraoa, Manuhangi, Nengonengo et surtout Tahiti, qu'il nommera « King George the Third's Island ».
Ainsi, Wallis doit bien être considéré comme le premier européen à avoir découvert Tahiti. Sur place, malgré quelques échanges et la remise de quelques présents, il doit momentanément faire face à une forte hostilité des populations locales. La mission de Samuel Wallis étudie les mœurs des Polynésiens et reprend le chemin du retour un mois plus tard.
Il aborde, au nord-est des îles Fidji, l'île d'Uvea et entre dans son lagon, mais n'y débarque pas du fait de l'hostilité des autochtones.
L’île est baptisée en son honneur Wallis.
Il continue en direction de Batavia, où une grande partie des membres de