Maquette de bateau à construire DRAGON au 1/25 de COREL SM 51 COREL SM 51

Voilier de régate DRAGON de COREL SM 51

SKU : COREL SM 51

 

 

Le voilier des rois !

Les navigatrices et navigateurs du monde entier ont célébré en 2019 le 90e anniversaire de la classe Dragon: des élégants voilier, à la carène fine et au pont dégagé, taillés pour une utilisation sportive à trois équipiers
Dans la classe Dragon, le succès lors d’une régate dépend en grande partie des navigatrices et des navigateurs, et non du matériel. L’âge du bateau ne joue quasiment aucun rôle», explique Garlef Baum, président de la flotte suisse de Dragon. Un constat qui tient du fait que le Dragon est resté pratiquement inchangé depuis sa création en 1929, à l’exception de quelques adaptations au niveau du matériel.
 «Les modèles en bois des années 1950 restent encore compétitifs et peuvent sans problème naviguer en tête, même si les Dragon sont ­aujourd’hui fabriqués principalement en polyester.» C’est ­précisément cet aspect qui fascine également Liz Wedekind, une navigatrice de Suisse centrale passionnée par les Dragon depuis 38 ans: «Il faut à chaque fois des décennies jusqu’à ce que la classe décide d’entreprendre des changements. Ce qui est évidemment une bonne chose pour nous, amateurs de sports nautiques. De nombreuses autres classes de voiliers ­disparaissent parce que les yachts doivent constamment être transformés et adaptés.» Les règles de construction pour les monotypes garantissent que tous les participants jouissent des mêmes conditions préalables. Au fil des années, ­l’International Dragon Association a modernisé les bateaux avec beaucoup de précautions: l’équipement est à la pointe de la technique et le gréement est fabriqué en aluminium au lieu de bois, mais les lignes du bateau sont restées les mêmes que sur le premier dessin d’un Dragon réalisé par le Norvégien ­Johan Anker. Armé de son croquis, ce dernier a participé à un concours lancé par un club de voile royal suédois dans le but de créer un voilier bon marché et facile à naviguer pour les débutants et les jeunes familles. Johan Anker a remporté le concours et, 19 ans plus tard, le Dragon est devenu une classe olympique. En 1960, le prince héritier Constantin II de Grèce a remporté la médaille d’or dans la classe Dragon aux JO de Rome et, ­devenu aujourd’hui patron honoraire du Gstaad Yacht Club, continue d’aimer la voile. La réputation du Dragon de «voilier des rois» serait en partie due à sa victoire.

Aussi sur nos lacs de Suisse
Nous sommes heureux de vous proposer un beau voilier, dont vous pouvez admirer certains exemplaires sur nos lacs, à l’image de « BALADIN ».
Construit en 1950 à La Rochelle, « BALADIN » a d'abord navigué en Atlantique pendant de nombreuses années avant d'être entreposé dans un champ ou il pourrissait peu à peu.
Une équipe de passionnés a décidé de le restaurer en le transportant à l'atelier de l'Association LES VIEUX SAFRANS à A