Maquette Avion Blériot XI échelle 1/10 en Bois et Métal à construire AMATI B1712.01

Amati Avion Blériot XI B1712.01

SKU : AMATIB1712.01

 

Le 25 juillet 1909, Louis Blériot et son monoplan Blériot XI entrent dans la légende mondiale de l'Histoire de l'aviation pour le premier vol réussi de la traversée de la Manche.


Il décolle au lever de soleil à 4 h 41, d'un champ du hameau Les Baraques près de Calais, vole à vue vers le Nord, sans carte, sans montre ni boussole, dans des conditions météo défavorables avec du brouillard et des vents turbulents.
Il vole à une vitesse moyenne de 64 km/h et une altitude ne dépassant pas 100 mètres. Un journaliste du journal "Le Matin" attend l’aviateur au château de Douvres en Angleterre, où il agite un drapeau français pour lui indiquer où atterrir.
Blériot se pose brutalement, mais sans dommages corporels à 5 h 17, après 36 minutes et 30 secondes de vol.


À son retour à Paris, il est porté en triomphe par les médias internationaux. Le journal britannique Daily Express titre alors « la Grande-Bretagne n'est plus une île ».
L'avion de l'exploit, lauréat du prix Archdeacon, est acheté par le journal "Le Matin", puis offert au Musée des arts et métiers de Paris, où il est exposé depuis au plafond du Prieuré Saint-Martin-des-Champs.

Avion monoplan avec moteur à l'avant et empennage arrière, le Blériot XI est très différent de la configuration biplan canard à hélices arrières des premiers avions des frères Wright.


Le choix de Louis Blériot d’utiliser un appareil monoplan résultait de ses expériences diverses et d’un certain réalisme. Les faits lui donnèrent raison avec le Blériot XI, l’avion le plus efficaces le plus sûr et le plus maniable de cette époque.


Le fuselage de section carrée est formé autour de quatre longerons en frêne reliés par des montants et traverses. L’ensemble est rigidifié par des croisillons en cordes à piano (tiges d’acier). La section avant est recouverte de toile et de tôle d’aluminium.


Les ailes construites en frêne et en peuplier sont facilement démontables grâce à un ensemble de câbles les reliant au fuselage. Le bord de fuite, près de l’emplanture est échancré pour donner une meilleure visibilité à l’observateur.
Le contrôle latéral est obtenu par le gauchissement des ailes (torsion du bord de fuite de l’extrémité des ailes) grâce à un système de câbles et de poulies relié au manche à balai.


Le train d’atterrissage, à base de roues de bicyclettes, est orientable automatiquement avec un rappel au neutre par Sandows.

Le modèle est initialement motorisé par un moteur REP 7-cylindres de 23 ch, puis à partir du second vol en mai 1909, par des moteurs Anzani 3-cylindres de 25 ch. Son hélice innovante à deux pales est usinée en bois de noyer stratifié.

Il fut un des premiers avions fabriqués en série, produit entre 1909 et 1931 et commercialisé à plus de 800 exemplaires destinés à divers missions: formation, tourisme, compétition et militaire.

© Pierre Carrard - Technic-Hobby - Lausanne
Source: Wikipédia


 


La boîte de montage contient :

  • Pièces en bois prédécoupées au laser avec précision.
  • Pièces de détails en métal photo-découpées.
  • Tôles de laiton pour reproduire les réservoirs.
  • Pièces en métal pour reproduire le moteur avec grand réalisme.
  • Tuyaux en cuivre pour relier les réservoirs au moteur.
  • Tissu pour l’entoilage des ailes et gouvernes.
  • Magnifique hélice en bois usinée à la perfection et déjà vernie.
  • Plans détaillés à l’échelle.
  • Notice de montage de 60 pages avec de nombreuses photos et schémas en couleurs expliquant clairement toutes les étapes de la construction.
  • Une traduction de qualité en français et complète de la notice principale en langue Italienne.




Kit de maquette en bois et métal

  • Échelle: 1/10
  • Envergure: 84 cm
Longueur: 80 cm


 

    CHF467.00Prix